Nouvelle étude de simulation d’impesanteur: Le CNES et MEDES approfondissent la connaissance des mécanismes physiologiques sous microgravité  
En ce moment et jusqu’au 29 mars 2019, 20 volontaires participent à une nouvelle étude de simulation de l’impesanteur utilisant la méthode originale de l’immersion sèche. Cette étude, menée par le CNES et réalisée dans les locaux de la Clinique Spatiale de MEDES (Institut de médecine et de physiologie spatiale), filiale du CNES, sur le site du CHU Rangueil à Toulouse, a pour objectif de simuler au sol les effets de l’impesanteur sur le corps humain. En savoir plus...
[ Ajouter un commentaire ]   |  permalien

<< <Précédent | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | Suivant> >>