Les économistes ne s’attendent pas à une vague de licenciements en Allemagne 
Malgré les annonces spectaculaires de la Deutsche Bank et du chimiste BASF qui vont supprimer respectivement 18 000 et 6 000 emplois à l’horizon 2021 et 2022, les économistes ne s’attendent pas à observer des répercussions majeures du ralentissement conjoncturel sur le marché de l’emploi allemand. En savoir plus...
[ Ajouter un commentaire ]   |  permalien

<< <Précédent | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | Suivant> >>